24e Festival de Gérardmer 16-déc-16

Festival International du Film Fantastique

Gérardmer - 24e Edition - Du 25 au 29 janvier 2017

www.festival-gerardmer.com

Communiqué de presse n°1
Communiqué de presse n°2
Dossier de presse
Affiche officielle

Le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer est l’un des plus grands festivals français de cinéma et l’un des premiers dans le genre en Europe. Sa 24e édition se déroulera du 25 au 29 janvier 2017. Sa programmation compte une cinquantaine de films pour plus de 110 projections dont 90% d’inédits et d’avant-premières. Le festival propose deux sections compétitives : longs métrages et courts métrages. Les jurys qui décernent les prix sont constitués de personnalités du 7e art. Le festival a également la particularité d’associer le cinéma aux autres arts fantastiques : contes, expositions artistiques, bande dessinée, salon littéraire, animations jeunesse… toutes les animations hors cinéma sont en entrée gratuite.

Pulsions intérieures

La mythologie grecque raconte que le roi de Crète Minos cacha le Minotaure, son fils mi-homme, mi-taureau fruit d’une union coupable entre son épouse Pasiphaé et un taureau blanc offert par le dieu Poséidon, dans le Labyrinthe pensé par l’architecte Dédale. La créature s’y nourrissait de garçons et de filles offerts en sacrifice. Elle fut vaincue par l’athénien Thésée, aidé par Ariane, fille de Minos et Pasiphaé, qui lui fournit par amour un fil lui permettant de retrouver son chemin. De cette célèbre légende, le graphiste Santiago Bordils de l’agence Les 4 Lunes tire le thème - contemporanéisé pour l’occasion - de l’affiche du 24e Festival de Gérardmer. Le Minotaure est à rapprocher de ce que Freud appelle le « Ça », les pulsions intérieures que chaque homme doit combattre pour dépasser sa nature animale, une lutte âpre pouvant se terminer dans certains cas sur… le divan d’un « psy ». Des réminiscences « bestiales » que le genre fantastique et horrifique excelle à mettre en scène. Le cinéma de genre reflet de nos maux intérieurs ? Un thème qui reste inépuisable, comme l’est celui des émotions humaines.

Jean-Paul Rouve, président du Jury Longs Métrages

Acteur, mais aussi réalisateur, Jean-Paul Rouve est le président du Jury Longs Métrages du 24e Festival de Gérardmer. Cofondateur de la troupe d’humoristes Les Robins des Bois qui écuma scènes de théâtre et plateaux de télévision - notamment celui du Grand Journal - à la fin des années 1990 et au début des années 2000, l’artiste compte par ailleurs une solide filmographie aussi bien dans le registre comique que dramatique. Après avoir tenu des seconds rôles marquants comme l’avocat Bruno Lemoine dans Tanguy (2001) d’Etienne Chatiliez ou le « collabo » Pierre-Jean Lamour dans Monsieur Batignole de Gérard Jugnot (pour lequel il reçoit le César du meilleur espoir masculin en 2003), Jean-Paul Rouve enchaîne les premiers rôles notamment dans Podium (2004) de Yann Moix - en inoubliable sosie de Michel Polnareff - ou La Môme (2007) d’Olivier Dahan où il joue le père d’Edith Piaf, interprétée par Marion Cotillard.

Ayant tourné avec les plus grands, de Gérard Depardieu (avec lequel il partage l’affiche dans Je préfère qu’on reste amis… en 2004) à Benoît Poelvoorde, en passant par Jean-Pierre Jeunet (Un long dimanche de fiançailles, 2004), Guillaume Canet (Mon idole, 2002) ou Luc Besson (Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, 2010) qui le dirigent à l’écran, Jean-Paul Rouve reste aussi le complice de ses amis des Robins des Bois comme Marina Foïs (Un petit jeu sans conséquence, 2004) ou Maurice Barthélémy (Casablanca Driver, 2004) avec lesquels il replonge avec passion dans les comédies dont il raffole. Une excellence dans le « faire-rire » qui lui permet de tutoyer les sommets du box office lorsqu’il endosse le survêtement de Jeff Tuche en 2011, puis en 2016 (Les Tuche et Les Tuche 2). En 2007, il passe pour la première fois de l’autre côté de la caméra et signe son premier long métrage Sans arme, ni haine, ni violence, un film sur la vie du célèbre braqueur Albert Spaggiari. En 2015, son adaptation à l’écran du roman de David Foenkinos Les Souvenirs dépasse le million d’entrées. Parmi ses autres films marquants : Poupoupidou de Gérald Hustache-Mathieu (2011), Jamais le premier soir de Mélissa Drigeard (2014) et Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils de Pierre Aknine (2014).

En 2017, Jean-Paul Rouve incarnera Lucien Morisse, époux de Dalida et directeur des programmes d’Europe 1 durant les années 60, dans le film sur la vie de la célèbre chanteuse et jouera également dans le prochain film d’Eric Toledano et Olivier Nakache Le Sens de la fête.

Festival International du Film Fantastique
29 avenue du 19 Novembre - BP 105
88 403 Gérardmer Cedex
Téléphone : + 33 (0)3 29 60 98 21
info@festival-gerardmer.com